vendredi 31 janvier 2014

Pari(s) gourmand ou non

Durant mon week-end en mode parisienne, j'ai pensé à vous!

 Je ne vais pas tout vous raconter mais il y a certaines choses que je peux m'empêcher de partager par ici; notamment tous ces petits rien qui font plaisir aux  papilles, aux yeux et aussi au coeur (chamallow power).  
Alors voilà, je vous ai prévu des top 5 gustatifs, visuels (et loupés) avec de bonnes adresses à la clé qui vous plairont peut-être; qui sait? Car ce week-end (plutôt mouvementé) était non seulement génial mais aussi trop court. Enfin toutes les bonnes choses ont une fin.

-Je vous ai mis des liens vers les sites de mes top 5 (s'ils ne fonctionnent pas correctement, n'hésitez pas à me le signaler...) comme ça, et si le coeur vous en dit, vous pourrez voir par vous-même.-




Top 5 des papilles

Un macaron Pierre Hermé et aussi un chocolat ^^
**c'était pas trop une nouveauté mais ohhh, c'est si bon!
Un morceau de fromage ok plein de la fromagerie Goncourt
**une délicieuse fromagerie avec des prix très attractifs et un super accueil; super trouvaille! 
Une pâtisserie croquée chez pain de sucre
**que dire si ce n'est que c'est bon...
Un velouté de topinambours aux amandes au restaurant Le Muras
**un petit restaurant qui ne paye pas de mine comme ça mais avec une excellente cuisine et un accueil  très sympa
Des délices, à tartiner ou non, à partager ou non, de chez delitaly
**un pas dans l'épicerie et on salive déjà, un piège gourmand!

Top 5 des yeux

Miniature si charmante pour sa troisième escapade parisienne
**ça ne se mange pas mais c'est un pur régal (même si ce n'est pas très objectif^^)
La dînette de Sophie
**un accueil hyper chaleureux, une sélection à tomber dans la boutique, un plaisir pour les yeux et une paire de chaussons pour Miniature
Les touristes
**là encore une très jolie boutique à découvrir
Le bar sans nom
**un lieu dépaysant caché par un rideau rouge, un bar qui avait l'air très prisé vu le monde
Le salon by thé des écrivains
**un thé délicieux avec une fleur s'ouvrant au contact de l'eau chaude, sublime à voir en vrai

Top 5 loupé soit déjà fait soit juste convoité

L'expo frida Kahlo 
**finie le 13 janvier
Une cerise
**pas vu assez
L'éclair de génie 
**une queue d'enfer
Schwartz's deli 
**loupé de chez loupé mais ce n'est que partie remise... Veggie burger un jour tu seras mien!
La boutique déco de chez Antoine & Lili 
**à côté de l'appart de location et loupé aussi, planning serré...


Évidemment il y a eu bien plus. 
Il y a  eu tous ces moments fantastiques avec tous ces gens biens qui nous rendent heureux.
Il y a eu ces inconnus qui nous aident à porter une poussette tank dans le métro.
Il y a eu ces lieux magnifiques mais inconnus croisés au hasard d'une rue.
Il y a eu ces dessins, ces mosaïques, si jolis sur des murs gris.
Il y a eu un week-end, des souvenirs et des petits bonheurs.

Si vous vous demandez si j'ai encore buggé, la réponse est oui...mon appareil photo m'a sagement attendu à la maison et j'en conclue que me faire tatouer photo sur le poignet pourrait être la solution...

Pour finir en beauté, je vous souhaite à vous aussi des week-ends merveilleux! 
A bientôt pour de nouvelles recettes!


vendredi 24 janvier 2014

Les Croques


Pour un petit repas vite fait bien fait, des croques.
Deux versions: une végétarienne et une omnivore comme ça pas de jaloux!


Préchauffer le four à 180°C.

Dans un bol, mélanger le fromage blanc avec un filet d'huile d'olive puis saler, poivrer à votre goût.
Sur une plaque de cuisson, disposer quatre tranches de pain de mie et les tartiner du mélange précédent.

Le végé
Sur 2 des tranches de pain de mie, disposer des lamelles de chèvre frais.
Couper les tomates séchées et ciseler quelques feuilles de basilic puis les disposer sur le chèvre frais.


L'omnivore
Sur les 2 autres tranches de pain de mie, disposer des lamelles de vieux comté (assez fines) puis du jambon blanc.

Recouvrir les 4 croques d'une tranche de pain de mie. 
Les tartiner avec du mélange au fromage blanc puis parsemer du fromage râpé sur chaque croque.
Enfourner une dizaine de minutes jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés!
Croquer!


Bonne journée à tous!

A l'heure où vous lirez ces lignes, je serai en partance pour Paris...joie!


mercredi 22 janvier 2014

Le crousti-chocolaté


J'espère que vous avez un peu de temps devant vous car aujourd'hui on va faire un entremet très chocolaté et à tomber!


La dacquoise aux noisettes

Préchauffer le four à 180°C.
Monter les blancs d'oeuf en neige. Lorsqu'ils deviennent fermes, ajouter le sucre en pluie tout en fouettant. Vous obtenez une meringue. Ajouter les noisettes en poudre et mélanger avec une spatule.
Sur une plaque de cuisson recouverte de sulfurisé, déposer un cercle (ici 22 cm de diamètre) et le garnir de la préparation à dacquoise. Etaler la préparation sur environ 1,5 cm d'épaisseur.
Enfourner 15 à 20 minutes.
**le temps de  cuisson dépend de votre four, de plus n'hésitez pas à tourner la plaque à mi-cuisson si votre four chauffe plus d'un côté que de l'autre
Laisser refroidir le biscuit, le décercler et le poser sur le plat de service. 
Poser votre cercle à entremet (ici 22 cm de diamètre,  autour de biscuit

Le croustillant

Faire fondre la tablette de pralinoise au bain-marie ou au micro-ondes. 
Dans un saladier, broyer les gavottes. Ajouter la pralinoise fondu mais légèrement refroidi et mélanger.
Etaler le croustillant sur la dacquoise de manière uniforme. 
Réserver au frigo.

La mousse au chocolat

Faire fondre le chocolat et la crème liquide soit au micro-ondes soit à feu doux.
Pendant ce temps, clarifier les oeufs et monter les blancs en neige très ferme.
Une fois le chocolat fondu, ajouter les jaunes d'oeuf progressivement en mélangeant énergiquement. Incorporer ensuite les blancs en neige au mélange chocolat/jaunes d'oeuf à l'aide d'une spatule. Mélanger jusqu'à obtention d'une pâte lisse et homogène.
Sortir la base d'entremet du frigo, vérifier que le croustillant est dur puis étaler la mousse au chocolat de manière uniforme.
Réserver au frigo.

La chantilly au chocolat

Faire fondre le chocolat et les 75g de crème liquide au micro-ondes ou à feu doux.
Pendant ce temps, fouetter (à la main ou au robot) les 200 g de crème liquide en chantilly ferme.
**il faut une crème à 30% de matières grasses minimum pour obtenir une chantilly
**pour que la crème monte facilement, il faut qu'elle soit bien froide
Mélanger délicatement le chocolat fondu refroidi à la crème fouettée avec une spatule.
Garnir une poche muni d'une douille cannelée de la chantilly au chocolat et réserver au frigo pour au moins une heure.



Le final
Votre entremet est resté trois heures au frigo, il se peut que vous l'ayez préparé la veille. 
Le sortir de frigo, ôter le cercle à entremet.
**pour l'ôter plus facilement, vous pouvez vous aider d'un chalumeau de cuisine: vous chauffez légèrement les bords du cercle et normalement, il se retire ensuite sans effort
Faire des points de chantilly au chocolat sur la mousse à l'aide de votre poche en allant de l'extérieur du cercle vers l'intérieur. 
Saupoudrer de cacao amer.
Vous pouvez ensuite mettre la déco de votre choix. J'ai choisi des billes en chocolat blanc que j'ai posé sur chaque petit pic de chantilly ainsi que des petites étoiles blanches en sucre disséminées sur le dessus.
Votre entremet est prêt, le réserver au frigo jusqu'au dessert ou bien le croquer dès maintenant!


N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire au cas où mes explications ne seraient pas très claires, je complèterai...

Bon mercredi et bon sucré!


mardi 21 janvier 2014

Tarama maison


Comme promis précédemment, aujourd'hui un peu de salé.
Ce sera une recette de tarama maison idéale pour votre prochain apéritif.


Ôter la croûte du pain de mie et le mettre à tremper dans un saladier avec le lait.
Lorsque le pain de mie est détrempé, ajouter les oeufs de lompe, le sucre et le jaune d'oeuf.
Mixer la préparation.
Faire cuire à feu doux quelques minutes en mélangeant sans cesse jusqu'à ce que le tarama s'épaississe légèrement.
**ça ne doit pas bouillir 
Laisser refroidir puis ajouter le fromage blanc.
Réserver au frigo jusqu'à votre apéro.

Bon apéro et bonne journée!





samedi 18 janvier 2014

Lasagnes aux épinards et au chèvre


Pour bien démarrer le week-end, je vous propose des lasagnes végétariennes, aux épinards et au chèvre.; un délice.
Même les mini-pouces se laissent convaincre alors c'est vous dire!


Dans une casserole, faire chauffer les épinards (surgelés ici) avec un fond d'eau à feu doux jusqu'à ce qu'ils décongèlent.
Ajouter ensuite le chèvre frais et la crème liquide, laisser cuire une petite dizaine de minutes. Le chèvre va s'émietter progressivement.
**pour le chèvre, j'ai choisi un petit Billy
Couper le feu, mixer légèrement la préparation avec un robot plongeant. Ajouter le lait, assaisonner de sel et de poivre à votre goût et mélanger.

Préchauffer le four à 180°C.
Dans un plat à gratin, disposer une première couche de lasagnes puis la recouvrir du mélange chèvre/épinards. Renouveler cette opération jusqu'en haut du plat à gratin. Sur la dernière couche du plat à gratin, étaler le fromage blanc et saupoudrer de parmesan.
Enfourner environ 25 minutes.
**le temps de cuisson varient en fonction des marques de lasagnes, souvent il va de 20 à 30 minutes
**pour un plat à gratin, j'utilise à peu près un 1/2 paquet et je casse certaines feuilles pour couvrir la surface souhaitée

Bon week-end!

vendredi 17 janvier 2014

La couronne briochée


Je suis encore le nez dans la galette ou plutôt les mains... Le mois de janvier n'étant pas terminé, j'imagine que des gens mangent encore des galettes, enfin j'espère! Aujourd'hui, je vous propose une couronne briochée comme on en fait traditionnellement dans le sud de la France.


Dans un bol, mélanger le sachet de levure boulangère, le sachet de sucre vanillé et les 100g d'eau tiède. Laisser ce mélange reposé une dizaine de minutes. Il faut que la levure soit totalement dissoute.   Vous pouvez même obtenir une pellicule de mousse en surface.


Dans un grand saladier, disposer la farine en puits. 
Dans le puits, verser l'huile d'olive, le sucre et  la fleur d'oranger puis le mélange eau/levure.
Pétrir une dizaine de minutes en ramenant la farine vers le centre du puits jusqu'à obtention d'une pâte homogène. Laisser pousser une heure puis incorporer le beurre fondu refroidi et l'œuf à la pâte.
Pétrir à nouveau pendant une dizaine de minutes jusqu'à ce que la pâte soit homogène.
**si la pâte vous semble trop collante et que vous ne parvenez pas à former une boule homogène, vous pouvez ajouter une cuillère à soupe ou deux de farine
Laisser pousser encore une heure.
**pour éviter la formation d'une croûte sur votre pâte lorsqu'elle pousse, je vous conseille de filmer votre saladier

Former ensuite une couronne que vous déposerez sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé  et laisser pousser une heure.
**vous pouvez utiliser un moule de cette forme pour la réaliser mais n'oubliez pas de badigeonner le moule d'huile d'olive pour que la pâte ne colle pas puis de transvaser la couronne sur une plaque de cuisson avant la cuisson.



Préchauffer le four à 180°C.
Mettre la fève dans la pâte, bien la recouvrir pour qu'elle ne s'échappe pas pendant la cuisson.
A l'aide d'un pinceau déposer de la dorure (1 jaune d'oeuf et un peu d'eau) sur la couronne puis du sucre grains.
**avec des ciseaux vous pouvez faire des pointes sur votre couronne mais ce n'est pas obligatoire
**on peut maintenant trouver du sucre grains dans les supermarchés, si vous n'en trouvez pas, vous pouvez faire sans...
Enfourner pendant une quinzaine de minutes.
Laisser refroidir et déguster!



On se retrouve vite avec un peu de salé...
Bonne journée!

lundi 13 janvier 2014

La galette C


Pour bien commencer la semaine j'ai envie de vous montrer ma galette C, à la fois tradi et légèrement décalée.
Pourquoi C? Parce que c'est cette galette que le C. en question aime et que c'est cette même galette qui a permis à la plupart des autres de retrouver leurs lettres de noblesse... Oui oui, rien que ça!!

J'espère qu'elle va vous plaire et que si vous avez des anti-galettes par chez vous, elle les convaincra aussi...



Et puis bien sûr, il nous faut une fève (je ne l'ai pas notée dans la liste mais c'est primordial ^^)


La pâte à l'amande

Dans un saladier, mélanger l'œuf, le sucre glace, les amandes en poudre et le beurre préalablement fondu avec un fouet.
Ajouter la farine et mélanger avec vos mains de façon à obtenir une boule de pâte homogène.
Réserver au frigo pendant une petite heure.

La galette



Préchauffer le four à 180°C.

Graisser votre cercle à tarte et le disposer sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. 
**j'ai utilisé un cercle de 22 cm de diamètre.
Étaler votre pâte à l'amande sur un plan de travail fariné et garnir votre cercle, n'ôter pas tout de suite l'excédent de pâte. Piquer le fond de tarte.

Réaliser la crème d'amandes en mélangeant ensemble tous les ingrédients.
**vous pouvez faire fondre votre beurre pour que ce soit plus facile
Garnir le fond de tarte de crème d'amandes et y déposer la fève.
Recouvrir avec la pâte feuilletée en veillant à bien souder les deux pâtes ensemble.
**vous pouvez une pâte du commerce ou bien la réaliser vous-même.
Réaliser le motif de son choix sur la pâte feuilletée et faire un petit trou au centre avec un couteau.
Ôter l'excédent de pâte dépassant du cercle.
Dorer la galette avec un pinceau.
** pour la dorure: 1 jaune d'oeuf et un peu d'eau
Enfourner 25 minutes.
Laisser votre galette refroidir, ôter le cercle et déguster!



Alors, qui est la reine? Qui est le roi?

Bon début de semaine!


dimanche 12 janvier 2014

Truffes chocomel


Cela manque de chocolat par ici; non? 
Je me rattrape aujourd'hui avec des gourmandises bien chocolatées pour se donner du baume au coeur.


Couper le chocolat noir en petit morceaux.
Dans une petite casserole, faire chauffer à feu doux le beurre et la crème.
Lorsque le mélange est chaud, verser sur le chocolat et patienter 2/3 minutes.
Mélanger délicatement en veillant à ce que la préparation soit lisse et homogène.
Garnir votre moule et placer au congélateur pendant une heure environ.
**j'ai utilisé un moule à empreintes en 1/2 sphère style cake pops mais je vous conseille une taille plus petite à moins que vous ne soyez très gourmand...
**sinon vous pouvez les façonner à la main sans l'étape congélo…

Faire fondre le Nestlé caramel au micro-ondes ou au bain-marie.
Sortir le moule du congélateur, démouler les truffes et les tremper dans le Nestlé caramel.
Laisser sécher quelques instants sur une feuille de papier sulfurisé et les tremper à nouveau dans le Nestlé caramel puis dans le cacao amer.
**il ne faut pas hésiter à refaire fondre le Nestlé caramel pour la seconde couche sur les truffes
Ôter l'excédent de cacao en les tapotant légèrement.
Conserver les truffes au réfrigérateur.
Avec un café ou un thé au cacao, miam!


Bon dimanche!  

samedi 11 janvier 2014

Les cartes de "Bonne Année"


On sort de la cuisine juste le temps de vous monter les petites cartes de voeux réalisées pour mes proches. Pour 2014, j'ai fait de petites cartes de voeux format "marque-page". J'aurai bien aimé imprimer le texte mais mon imprimante n'a pas été coopérative, c'est donc du fait-main.
J'espère que ça vous plait, et qui sait ça vous donnera peut-être quelques idées pour vos courriers à venir?

Ci-dessous, un aperçu du verso ainsi que du petit matériel.



Et vous, vous avez envoyé des cartes?
Merci de votre passage et bon samedi!

vendredi 10 janvier 2014

Biscuits vanillés


Ils ne payent pas de mine comme ça mes petits biscuits mais ils se consomment encore et encore, que dis-je sans modération. Le mois dernier, j'en ai tellement fait que je ne pourrai même pas vous dire le nombre même si je le voulais. 

J'ai fait ma recette avec une idée bien précise du résultat souhaité et une impression de déjà-vu.
Mystère résolu en fin de préparation: l'inspiration me venait de Christophe Felder!
Dans sa bible "Pâtisserie", il y a une recette à l'image de celle-ci qui sont en fait des petits biscuits traditionnels alsaciens.

Je vous donne ma recette mais j'imagine que la recette originale de Felder est un régal, si certains l'ont testée, je serai curieuse d'avoir leur impression.


Dans un bol, mélanger le sucre, la gousse de vanille grattée et la cuillère à soupe d'arôme vanille, réserver.
Dans un saladier, mélanger la maïzena, la farine et les amandes poudre blanches de préférence.
Ajouter le beurre 1/2 sel ramolli, puis le sucre et mélanger jusqu'à obtenir une pâte homogène.

Préchauffer le four à 180°C.


Former des boudins de pâte d'environ 3cm de diamètre que vous couperez ensuite tous les 2/3 cm.
Disposer les sablés sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfourner pendant une douzaine de minutes.
**tourner la plaque à mi-cuisson si nécessaire


Laisser refroidir les sablés puis les rouler dans le mélange sucre glace/sucre vanillé.
C'est prêt!


Bonne recette à vous et bon week-end!



jeudi 9 janvier 2014

Pavé d'églefin en croûte de pain d'épices

J'ai fait cette recette le week-end dernier à l'occasion de notre dernier repas de fête. Certains semblaient perplexes mais finalement tout le monde a eu l'air d'apprécier.
La préparation est simple et rapide, il n'y a donc pas de raison de s'en priver.


Couper le pain d'épices et le mettre dans un saladier avec le beurre préalablement ramolli.
**j'ai utilisé un beurre 1/2 sel au thym citron et au romarin que j'avais réalisé pour une autre recette, si la recette vous intéresse je la posterai ici
Mixer la préparation, vous obtenez une pâte assez molle.

Préchauffer le four à 210°C.
Disposer les pavés d'églefin sur une plaque recouverte de papier cuisson.
**pour les pavés d'églefin, j'ai utilisé les portions de 100g désarrêtées vendues par Picard
**la recette fonctionne bien avec d'autres poissons blancs ainsi que des pavés de saumon
Assaisonner les pavés de sel et de poivre.
Disposer une cuillère à soupe du mélange beurre/pain d'épices sur le dessus des pavés puis l'étaler très finement à l'aide de la cuillère ou de vos doigts.

Enfourner entre 12 et 15 minutes et déguster!

Si j'ai l'occasion d'en refaire, je ne manquerai pas de faire des photos pour illustrer l'article… Durant le dîner, c'était un peu délicat de faire des photos, de servir tous les convives, que le poisson soit chaud et pas sec…
Bonne journée! 

mercredi 8 janvier 2014

Le pain d'épices


Dans les jours qui viennent, j'ai envie de partager avec vous des recettes réalisées pour les fêtes. 
J'ai beaucoup cuisiné entre les apéros dinatoires et les repas de fêtes et même si je voulais donner un petit côté festif aux plats, je pense que vous pourrez utiliser ces recettes à peu près toutes l'année. 

C'est parti! 
On commence aujourd'hui avec un sucré (oui oui le sucré du mercredi est toujours là…): le pain d'épices. Ma recette bien que classique n'est pas trop sucré et assez légère. Encore une fois, n'hésitez pas à l'adapter en fonction de vos papilles.



Dans une casserole, faire chauffer à feu doux le lait, le miel, la marmelade, le beurre 1/2 sel ainsi qu'une gousse de vanille grattée.
**je n'ai pas mis de badiane à cause d'une certaine personne qui n'aime pas. Néanmoins, à cette étape, vous pouvez en mettre deux ou trois dans la casserole qu'il ne faudra pas oublier de retirer une fois le mélange fondu.
Remuer assez régulièrement jusqu'à ce que le mélange soit fondu.

Préchauffer le four à 170°C.
Dans un saladier mélanger tous les ingrédients secs: farine, levure et épices.
**vous pouvez adapter le dosage des épices en fonction de vos goûts et remplacer le 4 épices par de la poudre spécial pain d'épices.
Ajouter ensuite le mélange fondu tiède et fouetter vivement.
Finir la préparation en incorporant l'oeuf.

Beurrer un moule à cake puis saupoudrer un peu de farine sur le beurre pour faciliter le démoulage.
Garnir le moule de pâte et enfourner pendant 45 minutes.


Démouler le pain d'épices et laisser refroidir.
A croquer!


Je vous conseille d'en laisser un peu pour demain, car il nous sera bien utile pour la recette à venir…
Je n'en dis pas plus et à demain!




mardi 7 janvier 2014

Tous mes voeux!

Tout d'abord, je vous souhaite une merveilleuse année 2014, à consommer sans modération!
Qu'elle vous apporte tout ce que vous pouvez en attendre et bien plus encore…

J'ai un peu de retard mais puisqu'on peut les souhaiter jusqu'à la fin du mois, je suis à peu près dans les temps (même si faut pas pousser!).

J'espère que vous avez bien profité de vos proches, des bons repas, des retrouvailles, des décors, des présents, en bref de la magie de Noël. 

Cette année, nous avons fait deux repas de fêtes, deux ou trois apéros dinatoires, ainsi que quelques périples dans la famille. Du coup, j'ai un peu mis de côté le blog mais pour celles ou ceux qui me suivent, rassurez-vous j'ai mis plein de petites choses en réserve que j'ai hâte de vous montrer.

Bonne année 2014 et à demain derrière les fourneaux!